Accueil / Villes / Ouarzazate

Ouarzazate

Ouarzazate est la porte du désert, elle est le centre névralgique d'une vaste région du Sud Marocain et constitue un passage obligé pour toute personne voulant visiter ce dernier.

Vous voulez visiter le grand sud marocain, Ouarzazate est votre point de départ idéal. Elle est située, à 1200 mètres d'altitude, sur un plateau aride aux pieds des sommets enneigés du Haut Atlas.

Sachez d’abord que dans la ville proprement dite, il n’y a pas grand chose à voir. Car tous les trésors de la région sont dans les environs d’Ouarzazate.

A une cinquantaine de kilomètres au sud, s’étend la vallée du Drâa. Elle irrigue sur près de 200 km une oasis où poussent les dattes et le henné. Longeant un oued portant le même nom, la vallée du Drâa est jalonnée par des oasis et des Ksours (villages fortifiés), dont le ksar de Tissergate. Ce dernier abrite le musée des arts et traditions où sont exposés de nombreux objets du quotidien et de l’artisanat berbère.

Dans la même vallée, on trouve le village souterrain de Tamgrout. Creusé dans la roche, il est rendu célèbre grâce aux précieux manuscrits de sa bibliothèque coranique. Le plus ancien, tenez-vous bien, date du XIe siècle. Avant de revenir à Ouarzazate, n’oubliez pas de bénéficier de l’une des spécialités de la vallée de Drâa : le bain de sable. Outre ses vertus curatives, il peut servir à avoir une jolie peau.


A l’est de Ouarzazate, une autre vallée si riche, celle du Dadès. Aride, elle est jalonnée de kasbahs et villages fortifiés, comme Tidrheste ou encore Tiflit. À 42 km, toujours à l’est, s’étend la palmeraie de Skoura, palmeraie de Skouraoù poussent grenadiers, amandiers, abricotiers, dattiers, figuiers et oliviers. En poursuivant la route de la vallée, vous allez traversez les gorges du Dadès, dont la couleur des roches change en fonction de la lumière du jour. Elle est soit rose, rouge, orange ou mauve. Les magnifiques gorges du Todra arrivent après la petite ville de Tinghir. La vallée de Dadès mène jusqu’à la vallée des Oiseaux au sud de Boumalne, dans le djebel Saghro. Vous pouvez observer dans la réserve ornithologique des Oiseaux, entre avril et juillet, quelques-unes de ses 150 espèces.  


Si vous prolongez l’excursion le long du Dadès, vous tomberez sur le pays des roses, Kelaât M’Gouna. De fin avril à juin, toute la vallée de ce village fortifiée se trouve couverte de roses sauvages poussant en haies drues.

Et chaque année au mois de mai se tient à Kelaât M’Gouna la fête des Roses. C’est l’occasion de découvrir les différents produits cosmétiques à base d’eau de rose, mais aussi de faire la fête… Et d’élire la reine des roses !

Revenant à Ouarzazate et notamment vers son nord. C’est là où se trouve le ksar d’Aït Benhaddou. Impressionnant, il est classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Il vous offre une vue somptueuse sur la palmeraie, le désert de pierre et les montagnes de l’Atlas. Cette forteresse abrite chaque année, généralement en septembre, le festival Ahwach qui met en valeur le patrimoine populaire de la région.

Un autre monument historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco mérite le détour, la kasbah de Taourirt. Construite par la tribu des Glaoui, elle était la plus grande résidence du puissant Pacha de Marrakech à l’époque du protectorat français, Thami El Glaoui.

Ouarzazate, c’est également le cinéma, notamment depuis 1984. Grâce à son climat constant et ses paysages grandioses, la ville a pu attirer de grandes productions cinématographiques.

Vous pouvez visiter les studios de cinéma en l’absence de tournage. La plupart sont juste à 3 km après la sortie de la ville. Vous retrouvez ainsi certains décors de film comme Astérix et Obélix, Gladiateur, Kundun, Harem ou encore Un thé au Sahara. D’autres décors en plein air sont également à découvrir. Mais le mieux est que vous soyez accompagné par un guide.

Lors de votre visite de la région de Ouarzazate, vous pouvez vous offrir à tout moment une pause en plein désert. Vous avez notamment le choix entre une randonnée à pied, en chameau ou à VTT, et un séjour sous la tente. À partir de M’Hamid, de nombreux bivouacs en effet sont organisés dans les dunes de Chigaga.

Des dunes qui sont longues de 40 km de sables, dont l’une d’elles peut atteindre 150 m. Ce qui fait qu’elles sont adaptées pour les assauts des quads, 4x4 et autres buggies.
Qu’attendez-vous pour répondre à l’appel du désert ?

 

Kasbah ait benhaddou

A Ouarzazate

  • Maison d'hôtes Sarayas

    Au bord de la palmeraie

    L'auberge Sarayas est une charmante maison d'hôtes aux portes de Ouarzazate. Cette agréable maison de village se trouve au bord d'une belle palmeraie et rivière avec vue superbe sur l'Atlas.

    à partir de
    18
  • Les Jardins du Drâa

    Dans la palmeraie d’amezrou
    Les Jardins Du Draa est un endroit idéal pour la détente, au centre de la magnifique vallée du Draa, dans la palmeraie d'Amezrou.
    à partir de
    55

 

 

Rechercher un établissement