Accueil / Villes / Essaouira

Essaouira

Essaouira, anciennement Mogador, se dresse fièrement du haut de ses remparts sur une presqu’île rocheuse. Et ce, face aux hautes marrées de l’atlantique qui viennent mourir régulièrement sur ses berges.

Essaouira, «Bien-Dessinée» rien que pour vous séduire !

 

C’est «au milieu du sable et du vent» qu’est née la ville d’Essaouira. Située aux pieds du grand atlas, à 173 km au nord d’Agadir et à 176 km à l'ouest de Marrakech, Essaouira, anciennement Mogador, se dresse fièrement du haut de ses remparts sur une presqu’île rocheuse. Et ce, face aux hautes marrées de l’atlantique qui viennent mourir régulièrement sur ses berges.

La construction de la ville commence en 1760 pour se terminer en 1765, à la demande de son fondateur, le sultan Mohamed Ben Abdellah qui en confie le plan à un célèbre architecte français, Théodore Cornut. Le tracé parfait des remparts vaudra à la ville son nom actuel d’Essaouira, qui signifie «la Bien-Dessinée».Essaouira photo 1

La ville est devenue alors un centre commercial névralgique et un des seuls ports marocains assurant jusqu’à 40% du commerce.

Fonctionnaires du makhzen, commerçants européens, berbères et montagnards de l’arrière-pays, propriétaires des esclaves de l’Afrique noir, bijoutiers juifs se rencontraient pour nouer des relations d’affaires. C’est sans doute à ses rencontres commerciales et culturelles qu’Essaouira doit son charme mythique.

En effet, lorsqu’on fait ses « premiers pas » dans la cité des alizés, on est immédiatement conquis par sa beauté historique et authentique. Les remparts, les fortifications, les places et les monuments témoignent d’un passé prestigieux sans équivalent. Ce qui a fait dit à Alberto Ruy Sanchez, auteur du roman "Les jardins secrets de Mogador", que «chaque endroit d’Essaouira recèle un secret, une histoire et des contes».

La Médina d'Essaouira, véritable joyau, classée aujourd’hui patrimoine mondiale de l’UNESCO, grouille de badauds, de pêcheurs, de commerçants et d’artisans auxquels viennent se mêler des artistes du monde entiers.

Puis la Kasbah, le plus vieux quartier de la ville auquel on accède par les superbes portes qui balisent la ville comme «Bab Sbaâ», au nord, «Bab Doukaka, à l’est, et «Bab Marrakech». Le bastion de cette dernière a été transformé en galerie d’art, la plus importante du royaume. Grâce à sa surface d’exposition et d’accrochage, il fait cinq fois la galerie de Bab Doukala de Marrakech et quatre fois celle de Bab Rouah de Rabat.

Sur le front de la mer, apparait la majestueuse sqala avec son esplanade circulaire et ses canons tournés vers l’océan. En déambulant dans la rue, dans les souks qui entourent la tour de l'Horloge, vous verrez les ateliers des marqueteurs et des ébénistes installés dans les anciennes casemates. Ils travaillent surtout le bois de thuya avec une précision multiséculaire.

Si vous voulez quitter la sqala, le mieux est de se diriger vers le musée Sidi-Mohammed-Ben-Abdallah, c’est tout près.Bijoux berbère Il présente une remarquable collection d’œuvres d’art régionales : Meubles marquetés, costumes, bijoux, tapis, instruments de musique arabo-andalouse et gnaouie…

Ce n’est par hasard qu’Essaouira attirent alors des milliers de touristes et d’artiste du monde entier : de Jimmy Hendrix à Orson Welles, pour n’en citer que quelques-uns. Ces dernières années Essaouira attirent les adeptes de world music grâce au Festival Gnaoua.

Les mélomanes viennent se bercer à l’envoûtante musique du folklore local tandis que les flots de surfers viennent se mesurer aux vagues déferlantes de la cité des alizés.

Essaouira se caractérise également par l’îlot Mogador. Située non loin du port, elle offre une vue imprenable sur la cote, la ville et la baie d’Essaouira. Elle contient un ancien bagne et une mosquée, et abrite une espèce rare de faucon cohabitant avec des milliers de mouettes.

Bref, qu’il soit pour le tourisme culturel, balnéaire, sportif ou musical, «la Bien-Dessinée» reste fidèle à elle-même : un authentique centre d’échanges entre civilisations.

 

 

Rechercher un établissement